Annonay renforce son dispositif de collecte des emballages

17 février 2017

Eco-Emballages a retenu l’agglomération d’Annonay, dans l’Ardèche, comme pilote d’une collecte de proximité en trois flux : des îlots de tri avec 3 conteneurs séparés pour les papiers et cartons, les métaux et plastiques, et le verre. Objectif : renforcer et moderniser le dispositif pour faciliter le geste de tri des habitants, avec à la clé des économies pour la collectivité.

Dès 2004, la communauté de communes du bassin d’Annonay a fait le choix d’une collecte de proximité pour les emballages, avec des conteneurs dans l’espace public. Puis, dans un souci de maîtrise des coûts et d’augmentation de ses performances, celle-ci a ensuite été étendue aux ordures ménagères entre 2012 et 2015.

 

 

Sur ces trois dernières années, la progression a été significative :

  • +22 % pour les emballages en plastique et en métal,
  • +6 % pour les papiers et emballages en carton,
  • Et en conséquence - 11 % pour les déchets ménagers.

Ces très bons résultats ont eu un bénéfice très concret pour les 40 000 habitants, qui ont vu leur taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) baisser de 5 % !

Un potentiel de progrès pour le geste de tri

Considérant que le geste de tri pouvait encore progresser, Eco-Emballages a retenu la ville d’Annonay comme site pilote pour renforcer et moderniser le dispositif de collecte de proximité en centre-ville. Dès le printemps 2016, les équipes Eco-Emballages ont travaillé avec la collectivité sur un plan d’actions complet : choix des emplacements, des conteneurs et définition d’un plan de communication. 183 nouveaux conteneurs vont ainsi être prochainement installés.

Ces conteneurs, regroupés systématiquement en « îlots propreté », permettront de collecter séparément les 3 types de matériaux (en plus des ordures ménagères). Un changement qui devrait augmenter le geste de tri de 20 % et d’atteindre ainsi la barre des 50 kg d’emballages collectés par an et par habitant (moyenne nationale : 46 kg/hab/an).

Une campagne de communication de grande ampleur

La sensibilisation des habitants est primordiale pour mobiliser les habitants. Olivier Dussopt, Député Maire d’Annonay, a fait le choix d’une campagne humoristique, déployée sur toute la ville : affichage urbain (4x3), arrières de bus et mémo-tri distribués en boite aux lettres.

 

 

Un recyclage local

Sur les départements de la Drôme et de l’Ardèche, la collecte de proximité en flux de matériau séparé est très répandue. Les emballages et papiers collectés sont ensuite pris en charge par le SYTRAD (Syndicat de traitement des déchets Ardèche Drôme), couvrant environ 600 000 habitants. Dans un souci d’économie d’échelle, et de limitation des transports, le SYTRAD a construit un centre de tri dédié à cette collecte en plusieurs flux et travaille avec les industriels de la région pour recycler les matériaux sur le territoire (papeteries Emin Leydier situées à moins de 40 km).