Collecte de proximité tri-flux : un nouveau site en Nouvelle Aquitaine

19 avril 2017

Après Amiens Métropole et la ville d'Annonay, le CYCLAD, syndicat du Nord-Est de la Charente-Maritime, est le 3ème site inauguré avec Eco-Emballages et Ecofolio pour expérimenter le déploiement de la collecte de proximité en trois flux : les papiers et emballages cartons, les emballages en métal et en plastique, et les emballages en verre. D’autres sites vont compléter ce trio dès le mois de mai 2017 : la ville de Blois (Loir-et-Cher), le SIETOM de Chalosse (Landes) et le SICTOM Sud Gironde.

Profitant de l’extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique sur les 222 communes de son périmètre, le CYCLAD a décidé d’expérimenter un geste de tri plus simple, un dispositif plus moderne,  et le développement de filières locales de recyclage pour les emballages et les papiers.

Cette expérimentation est réalisée sur le territoire de son adhérent Vals de Saintonge Communauté et bénéficie de l’accompagnement d’Eco-Emballages et d’Ecofolio.

Un geste de tri plus simple

Depuis le 1er décembre dernier, les 55 000 habitants de Vals de Saintonge Communauté peuvent trier ensemble papiers et cartons d’emballage dans des bornes de tri en apport volontaire qui sont le plus souvent implantés aux côtés des conteneurs verre.

Avec 1 point de collecte pour 175 habitants et un maillage sur les lieux de passage, ce dispositif est économique et performant.

De plus, cette nouvelle consigne vise à faciliter l’extension des consignes de tri qui nécessite beaucoup de volumes pour les pots, barquettes et films plastiques : le regroupement des cartons avec les papiers libère de la place dans les bacs d’emballages pour accueillir les nouveaux emballages en plastique. Les nouveaux flux, de meilleure qualité avec les « fibreux » d’un côté et les emballages « non fibreux » de l’autre, ont aussi pour objectif de rationaliser le tri.

Un dispositif plus moderne

Après la collecte des emballages en sacs jaunes, le Cyclad a décidé de privilégier les bacs de grand volume (bacs de regroupement) partagés par plusieurs foyers.

Les habitants bénéficient ainsi d’un dispositif moderne pour le tri de leurs emballages en métal et en plastique dans un bac jaune, et de leurs ordures ménagères dans un bac séparé, sur un même point de collecte de proximité (1 pour 10 habitants, à maximum 300 mètres de chez eux).

A terme, le Cyclad envisage le développement de la collecte robotisée, avec de nouveaux camions à préhension latérale, plus rapide, plus sûre et économique.

Filières locales de recyclage

Partenaire local de ce test sur Vals de Saintonge Communauté, le recycleur de papier et cartons Huhtamaki a répondu présent pour accueillir un mélange de papiers et cartons d’emballages dans son usine de L’île-d’ Elle en Vendée.

Dans le même esprit, le verre est depuis longtemps déjà recyclé à Cognac (Charentes) par Verralia.

Un accompagnement à la hauteur des nombreux changements

Extension et changement de consignes pour tous les emballages et papiers, modernisation du service : le projet du syndicat a initié beaucoup de changements pour les habitants et nécessité une communication de proximité dans la durée.

Une première vague de sensibilisation a été lancée au début de l’opération, en décembre dernier : mémos-tri, calendriers de collecte, permanences d’information sur des supermarchés et des foires. Depuis début avril, le Cyclad pilote une campagne de sensibilisation des habitants après une formation des Ambassadeurs du tri, sur les communes où le geste de tri est le moins développé. Objectif : relancer le geste de tri par l’engagement, grâce à des consignes de tri simplifiées.