Comment Savéol a fait de ses emballages un élément clé de son marketing et de sa RSE

25 novembre 2016

Créé en 1981, la coopérative Savéol s'est imposé depuis en France et en Europe comme un acteur majeur du marché des fruits et légumes de haute qualité. Une croissance durable dans tous les sens du terme, ainsi que nous explique Cathy Hetet, Directrice Qualité, Sécurité et Environnement, qui revient sur la politique RSE de la coopérative et sa politique emballages en particulier.

Logo SAVEOL

Vous avez récemment développé un emballage carton 100 % recyclable pour votre nouvelle gamme de tomates : Savéol Nature. Pourquoi et comment avez-vous fait ce choix d'emballage ?

Cathy Hetet : Notre idée de départ était de développer une gamme de produits sans pesticides, qui soit en cohérence avec la démarche que nous avons engagée depuis plusieurs années de protection biologique des cultures ; une démarche dont témoigne par exemple le développement de notre propre élevage d'insectes auxiliaires depuis 1983 pour combattre les parasites !

Il était intéressant pour nous de pouvoir communiquer ces efforts auprès du consommateur. Il nous semblait donc logique d'aller jusqu'au bout de cette démarche d'un produit 100% responsable, en développant un emballage qui soit 100 % recyclable ! L'objectif était de créer de la valeur, et d'avoir un produit différenciant sur les marchés.

Recourir à un emballage carton nous permettait également de disposer d'une surface suffisante pour y développer un argumentaire présentant notre démarche d'agriculture raisonnée, en indiquant tous les efforts qu'il y a derrière ce concept "Savéol Nature" – tout en garantissant un tri simple et efficace !
 


 

Comment a été mené ce projet et quels ont été les défis à relever?

C.H. : Ce chantier a démarré il y a deux ans, et a été développé avec des partenaires pour réussir à concevoir l'emballage adéquat. Nous avions certes un objectif de respect de l'environnement, mais nous devions également penser aux consommateurs, ainsi qu'aux salariés qui allaient conditionner ce produit-là – car nous sommes en conditionnement manuel.

C'est clairement un produit rupturiste sur notre marché. En faisant le choix du 100 % carton, nous avons fait face à une difficulté additionnelle : comment assurer une bonne visilibité des produits ? Nous avons eu l'idée de recourir à des dessins, pour permettre une visibilité des produits tout en restant sur du 100 % carton.

Nous avons rencontré une dernière contrainte technique : comment assurer une bonne fermeture de l'emballage ainsi qu'une bonne tenue du produit lors de la prise en mains par le consommateur.

Au sein de la coopérative Savéol, travaillez-vous sur d'autres axes d'amélioration de vos emballages ?

C.H. : Oui, nous avons par exemple intégré très tôt du PET recyclé dans nos emballages (depuis plus de 10 ans) dans l'idée de réduire toujours plus notre impact sur l'environnement.

Par ailleurs, nous avons refondu l'année dernière avec le Marketing notre gamme d'emballages pour renforcer l'attractivité de nos produits. Chaque fois que nous engageons une démarche de remise à niveau de nos emballages, nous en profitons pour revoir toute notre démarche. Nous avons donc réduit le nombre de références de carton, réduit le nombre de couleurs, ainsi que le poids unitaire des emballages (via la réduction de la hauteur des cartons, la quantité de papier par carton...).

Nous avons une relation historique et privilégiée avec notre fournisseur d'emballages, et avons pu travailler ensemble afin de minimiser l'utilisation de carton, dans une double optique économique et environnementale. Pour vous donner un chiffre, nous vendons plus de 70 millions de barquettes par an, donc nous avons tout intérêt à approfondir nos démarches d'éco-conception.

De manière plus créative, nous avons récemment mis sur le marché des shakers (1)  réutilisables. Nous avions par exemple pour la rentrée scolaire développé des shakers qui peuvent être réutilisés en boîte à crayons. Ce sont des shakers qu'on relooke régulièrement : nous en avions également conçu qui étaient réutilisables comme verres doseurs, grâce à un système de mesures gradués sur l'emballage.
 


 

Au-delà de votre politique d'emballages, quels sont les grands axes de la politique RSE de Savéol ?

C.H. : Nous avons différentes ambitions au niveau de notre stratégie RSE. La première ambition, c'est d'aller vers une gamme diversifiée de qualité gustative et responsable. La deuxième ambition, c'est d'avoir un groupe coopératif stimulant et d'attirer les jeunes. Au niveau environnemental, on conduit des efforts afin de favoriser la réduction des déchets, l'utilisation des intrans chimiques, le management de l'énergie pour optimiser la facture énergétique, ainsi que l'éco-conception.

(1) Il s'agit d'un type d'emballages pour du snacking, des salades composées, des fruits et légumes...