Des déchets plastiques recyclés issus des océans dans les emballages : nouvelle tendance durable ?

21 avril 2017

Après Ecover et Procter & Gamble, c'est au tour de Dell d'annoncer l’intégration de déchets plastiques recyclés issus de l'océan à ses emballages. Retour sur ces initiatives.

 

Parce que la pollution des océans constitue un enjeu majeur, les marques sont de plus en plus nombreuses à se saisir de cette problématique. Organisation de collecte de déchets sur les plages, conception de ligne de vêtements avec des déchets marins : les modes d'engagement sont nombreux.

 

 

Au World Ocean Summit qui s'est tenu le 22 février dernier, le constructeur informatique Dell a annoncé lancer en avril 2017 le premier programme d'emballages de protection dans le secteur IT composés pour 25 % de plastiques recyclés issus des océans.

Comment ? Des partenaires de Dell, spécialisés dans les services liés à l'environnement, intercepteront les déchets dans les cours d'eau et les plages, avant que ces derniers ne rejoignent l'océan. Ces plastiques collectés sont recyclés puis mélangés (à hauteur de 25 %) à d'autres plastiques PEHD recyclés. C'est cette matière plastique recyclée qui servira à la conception des emballages de protection des ordinateurs.

 

Cette annonce vient ainsi compléter la politique Emballages menée par l'entreprise, dite "des 3 C (cube, contenu, collecte)" : réduction de la taille des emballages, augmentation de la part de contenu recyclé et renouvelable de ses emballages, et garantie de leur recyclage effectif.

 

Avant Dell, c'est Procter & Gamble qui conçu une première "bouteille verte" pour ses shampoings Head&Shoulders. Cette innovation, qui verra le jour sur le marché français cet été, consistera à intégrer 25 % de plastique collecté sur les plages à ses flacons. Cette opération, menée avec le soutien des entreprises SUEZ et Terracycle, devrait mobiliser l'action de milliers de volontaires et d'ONG pour ramasser les plastiques sur les plages.

Et pour préserver nos milieux naturels, Eco-Emballages soutient depuis de nombreuses années les campagnes de l’association Vacances Propres, qui incitent les consommateurs à trier leurs emballages sur leurs lieux de vacances, à la montagne, à la mer et sur tous les lieux de loisirs.