Eco-Emballages soutient la modernisation des centres de tri : inauguration du nouveau centre de tri de Cannes

19 avril 2017

Le 3 février 2017, le Syndicat mixte d’élimination des déchets du Moyen Pays des Alpes Maritimes (SMED) et le groupe Paprec ont inauguré à Cannes la nouvelle usine de valorisation de la collecte sélective des ménages, Paprec Trivalo Côte d’Azur. Un projet de modernisation de grande envergure, financé en partie par Eco-Emballages.

Depuis le 29 mars 2016, le SMED a confié au groupe Paprec la conception, la réalisation et l’exploitation de son centre de tri. Gérant 95% des collectes sélectives des Alpes Maritimes, ce site revêt un caractère d’autant plus stratégique à l’échelle du département que son activité s’étend au-delà des adhérents du SMED : il traite également les emballages issus de la collecte sélective d’autres collectivités, comme le syndicat de traitement UNIVALOM ou la communauté de communes du pays des Paillons.

Augmenter la capacité et la qualité du tri

Principaux objectifs assignés à cette modernisation :

  • augmenter la capacité de traitement afin de répondre aux besoins du département (plus d’un million d’habitants concernés),
  • améliorer la qualité du tri des papiers et des nouveaux emballages en plastique,
  • améliorer la maîtrise des coûts
  • améliorer les conditions de travail des opérateurs.

Des objectifs cohérents avec ceux du volet Extension des consignes de tri du Plan de relance d’Eco-Emballages. A ce titre, la candidature du SMED et de son centre de tri a été retenue, permettant au projet de bénéficier d’un financement de 700 000 euros de la part d’Eco-Emballages.

 

Entièrement transformé, le centre de tri présente désormais une capacité de 36 000 tonnes et bénéficie des technologies les plus avancées : la chaîne est composée de neuf trieurs optiques dernière génération, de trois cribles balistiques, d’un trommel, et de deux courants de Foucault. Avec ses deux kilomètres de convoyeurs, cette chaîne évolutive est adaptée aux spécificités du gisement local entrant. Elle permet de diminuer les refus de tri et de s’adapter à l’extension des consignes aux emballages en plastique qui composent déjà la grande partie de son flux entrant. Cette chaîne est adaptée notamment pour le captage des petits alus et acier. Elle est également pensée pour garantir des conditions de travail adaptées et optimisées à la cinquantaine de salariés.

Ces travaux représentent au total un investissement de 9,2 millions d’euros ; aux soutiens d’Eco-Emballages s’ajoutent ceux de l’ADEME et d’Ecofolio.

 

Le 3 février dernier, Sophie Legay, Directrice des Opérations Régionales, ainsi que Christine Leuthy-Molina, Directrice Régionale, représentaient Eco-Emballages aux côtés de l’ensemble des partenaires du SMED pour inaugurer ces nouvelles installations.  M. Jean-Marc Délia, Président du SMED et 1er Vice-Président de la CAPG, de M. Jean-Luc Petithuguenin, président de PAPREC, et de nombreux élus du département dont M. Eric Ciotti, Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, M. David Lisnard, Maire de Cannes ainsi que M. Castanet, sous-préfet de Grasse ont tour à tour pris la parole pour rappeler les enjeux et l’importance de cette modernisation pour le département.