La démarche éco-responsable de IKEA France récompensée

7 juin 2017

Lors de la nuit de l’économie collaborative fin avril, IKEA France a reçu un prix qui récompense  plus qu’un produit éco-conçu : une démarche globale tournée vers l’économie circulaire. Zoom sur la politique d’éco-responsabilité de la marque suédoise.

 

Le 24 avril dernier se tenait la première édition de la Nuit de l'économie collaborative et circulaire. Organisée par MDC, avec le soutien de nos confrères de Valdelia, cet événement a permis de valoriser et de récompenser les leaders et acteurs de cette économie novatrice.

C’est le pulvérisateur TOMAT, créé par IKEA, qui a remporté la médaille d’or de la meilleure démarche circulaire BtoB dans la catégorie « Grandes Entreprises ». Vendu chaque année à plus de 4 millions de pièces dans le monde, ce pulvérisateur est l’un des produits phares de l’enseigne.

Son processus de fabrication a entièrement été repensé dans une logique circulaire : 50 % du plastique nécessaire à sa fabrication a été remplacé par du plastique issu du recyclage des emballages d’expédition triés dans ses magasins en France.

Ces emballages sont triés en magasin, par les collaborateurs, et sont ensuite envoyés vers un recycleur pour alimenter la chaine de production de certains produits, dont le pulvérisateur TOMAT. « En plus de préserver l’environnement, utiliser de la matière recyclée dans nos produits nous permet d’impliquer nos collaborateurs et donne un sens à leur geste de tri », souligne Yoann Régent, Responsable Développement Durable, Energie et Ressources chez IKEA France.

 

L’éco-conception au cœur de la stratégie de IKEA France

 

Premier distributeur de meubles au monde, IKEA s’est fixé l’ambition de poursuivre son développement en créant des produits éco-conçus, avec une attention particulière à chaque étape du cycle de vie du produit, tout en respectant la fonctionnalité, la qualité, l’esthétisme et l’accessibilité de celui-ci.

Une démarche qui trouve ses origines dans la forme caractéristique des produits de la marque. L’emballage plat aurait été inventé en 1956, lorsqu’un collaborateur s’est vu contraint de démonter le pied d’une table pour la faire rentrer dans sa voiture. « En plus du côté pratique pour le client, la spécificité de nos emballages plats permet d’éviter d’emballer du vide ; c’est un gain à toutes les étapes de la logistique ».

 

Recyclage des matières plastiques et bois pour fabriquer de nouveaux produits

 

Yoann Régent détaille cette démarche vertueuse : « Depuis 2010, nous concevons chaque nouveau produit selon une grille d’éco-conception comprenant 11 critères, comme par exemple faire plus avec moins, utiliser des matériaux renouvelables ou prévoir la recyclabilité du produit en fin de vie. À l’heure actuelle, les produits éco-conçus représentent 55% des volumes de vente totale de IKEA dans le monde et tous les nouveaux produits lancés doivent par défaut atteindre le score minimum défini. »

IKEA France a également mis en place un programme spécifique visant à éliminer de ses emballages les calages en PSE (polystyrène expansé), en les remplaçant par des calages en carton alvéolé, 100% recyclable.

 

Un engagement global pour développer l’économie circulaire

 

Au-delà de l’éco-conception de ses produits, l’entreprise se positionne pour faciliter les modes de vie plus durables auprès de ses clients. Par exemple, les bouteilles d’eau consommées en magasin par les clients sont collectées dans les restaurants et les bistrots en sortie de caisse. « À partir de ces bouteilles triées, nous fabriquons une gamme de paillasson », précise Yoann Régent.

Autre exemple : la possibilité d’installer une poubelle de tri dans certaines cuisines de la marque incite aussi le consommateur à trier ses emballages. Et chaque solution présentée en magasin, est adaptée aux spécificités locales de tri.

Enfin, IKEA France a mis en place une politique de réemballage qui permet d’éviter de devoir jeter un produit car le paquet est abimé : il sera réemballé puis remis en vente.

Toutes ces démarches sont le reflet d’une volonté constamment présente chez IKEA France, d’améliorer ses produits, pour les rendre plus durables et utiles pour le consommateur.  De plus, elles s’étendent à tous les matériaux : les portes de la nouvelle cuisine KUNGSBACKA sont fabriquées à 100% à partir de bois et de bouteilles plastiques recyclés. On attend la prochaine innovation !

 

La cuisine KUNGSBACKA, dont les portes sont constituées à 100% de bois et plastique recyclés