La Métropole Nice Côte d’Azur engagée dans la relance du tri et du recyclage : des performances en hausse de 3% sur le verre

19 juin 2017

Si la collecte sélective est en place depuis de nombreuses années maintenant sur le territoire de la Métropole de Nice Côte d’Azur, les performances restent encore en-dessous des moyennes nationales. Un constat qui a poussé les équipes de la Métropole et leur Vice-Président en charge de la collecte, Pierre-Paul Leonelli, à agir pour changer la donne et impliquer de nouveaux trieurs. Lauréate du plan de relance, la Métropole Nice Côte d’Azur s’est donc engagée dans 4 projets au cœur desquels la question de l’accessibilité du dispositif de tri est centrale.

 

 

 

 

 

Les actions menées en 2016 :

  • Plus de 10 000 diagnostics dans les immeubles de la ville de Nice. Ce travail de proximité mené par les ambassadeurs du tri a permis de mieux identifier les problèmes rencontrés par les résidents et les gardiens, et de proposer des solutions concrètes (remise à niveau des consignes, livraison de bacs). Grâce à ces opérations, 471 nouveaux immeubles peuvent désormais trier et 91 000 habitants ont été sensibilisés.
  • Afin de simplifier le tri du verre, la Métropole a ajouté 211 colonnes supplémentaires sur 15 de ses communes. Ce sont désormais plus de 1 000 colonnes à verres qui maillent le territoire métropolitain et permettent à chacun de disposer d’un point de tri du verre plus accessible. Ce déploiement se poursuit actuellement puisque 30 nouvelles colonnes sont posées tout au long du mois de juin. En parallèle, un travail d’optimisation de la collecte du verre a été mené auprès des cafés, hôtels et restaurants en mettant à leur disposition 395 nouveaux bacs de tri.
  • Si une grande partie des efforts se concentre sur la relance du tri à Nice, le projet de la Métropole visait également les vallées de la Vésubie et de la Tinée : en 2017, 32 nouveaux conteneurs semi-enterrés ont été installés afin de permettre à 5 000 habitants de trier leurs emballages. A cette occasion, une opération de communication a été menée afin de faire connaitre ce nouveau dispositif et de rappeler les consignes de tri.

 

Toutes ces actions devraient amplifier la dynamique de progression dans laquelle s’inscrit la Métropole Nice Côte d’Azur. Dès à présent, les premiers résultats s’avèrent concluants puisqu’entre 2015 et 2016 :

  • la performance de verre a progressé de 3%, dont 12,6% sur les cafés-hôtels-restaurants ;
  • la performance des emballages légers a progressé de 18% sur les secteurs ciblés par le diagnostic.

Au total, ce sont 600 tonnes qui pourront être recyclées, démontrant qu’un dispositif accessible, lisible et adapté permet aux habitants d’adopter le réflexe du tri.