L'enjeu des déchets dans les élections municipales

10 mars 2008

Pendant la campagne des élections municipales, Eco-Emballages a rendu publics les résultats d’un sondage auprès d’élus locaux, de candidats et d’habitants. Objectif : poser à ces trois cibles les mêmes questions pour apprécier leurs points de convergence et les éventuelles divergences.

Première conclusion de cette enquête conduite par Opinion Way auprès de 1 130 habitants, 400 élus locaux et 219 candidats aux municipales : et un enjeu très important pour ces élections.
Parmi les problématiques environnementales, celle que les habitants (à 75 %) et les élus (à 92 %) placent en premier concerne les déchets, devant les énergies renouvelables ou le réchauffement climatique. Et une pratique se distingue entre toutes : le tri.
Tous s’accordent à dire que le tri a un impact positif sur l’environnement (96 % des habitants et 100 % des élus). Des élus qui sont respectivement 83 % et 90 % à souligner, en outre, l’impact financier et en termes d’emploi de la collecte sélective.

91 % du grand public et 98 % des élus se prononcent pour une . 77 % des habitants et 67 % des élus souhaitent la mise en place d’une tarification incitative. Enfin, pour mieux maîtriser les coûts, 56 % des habitants, mais surtout 83 % des élus, se disent prêts à optimiser la gestion des déchets en réduisant, par exemple, le nombre de passages des camions-bennes.
Autant de propositions qui figuraient dans le Livre Vert présenté par Eco-Emballages et qui sont aujourd’hui soutenues par une majorité de Français (et d’élus !).