Prévention et recyclage : la grande consommation se mobilise

25 novembre 2007

Pour faire suite aux décisions prises lors du Grenelle de l’Environnement, les entreprises de produits de grande consommation ont décidé de se mobiliser auprès d’Eco-Emballages. Elles visent à contribuer d’ici à 2012 à une réduction des déchets et à une augmentation du taux de recyclage. Explications…

Dès 1992, à la création d’Eco-Emballages, un groupe de sociétés de la grande consommation s’engageait auprès des pouvoirs publics pour valoriser les déchets d’emballages et mettre en place la collecte sélective. Si 15 ans plus tard, le tri fait partie du quotidien des Français et si la prévention donne des résultats encourageants, il existe encore des marges de progrès !
Voilà pourquoi, soucieuses de participer à la dynamique initiée par le Grenelle de l’Environnement, l’ (Association Nationale des Industries Alimentaires) et l’ (Institut de Liaisons et d’Etudes des Industries de Consommation) ont décidé, en concertation avec Eco-Emballages, de préparer un véritable « ». Ce dernier vise trois objectifs, à horizon 2012 :

Pour atteindre ces objectifs, l’ILEC, l’ANIA et Eco-Emballages s’engagent à mettre en œuvre, après concertation, un certain nombre de mesures concrètes. Ces dernières viseront à renforcer les actions engagées dans le tri et le recyclage des déchets, à amplifier le recours à l’éco-conception des emballages (en évaluant les résultats obtenus), à mieux informer et sensibiliser les consommateurs-citoyens, ou encore à promouvoir l’usage du recyclé.
Un rapport complet sur ces propositions d’actions sera remis aux ministres concernés. La mise en œuvre de ce plan sera suivie par un comité de pilotage ad hoc, composé de ses signataires et de représentants des autres acteurs de la chaîne de l’emballage. L’avancée de ses réalisations sera communiquée de façon régulière aux pouvoirs publics.