Retour sur la 6ème journée plastique

1 avril 2016

Le 17 mars dernier s’est tenue à Paris la 6ème journée nationale des acteurs du projet d’extension des consignes de tri à tous les emballages ménagers en plastique. Cette journée fait suite aux précédentes éditions de 2012, 2013 et 2014 et a été l'occasion de faire un tour d'horizon sur les enjeux et avancées pour le tri et le recyclage des emballages ménagers en plastique.

Depuis le début de l’expérimentation d’extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique, Eco-Emballages organise des journées de rencontre et d’échange entre les différents acteurs du projet d’extension des consignes. Sont invités à ces journées : collectivités locales, centres de tri, équipementiers, repreneurs/recycleurs, bureau d’études etc… impliqués dans les projets locaux d’extension des consignes de tri, ainsi que les entreprises metteuses en marché intéressées par l’amélioration de la recyclabilité du gisement

Pour cette première édition 2016, près de 200 personnes, représentant diverses parties prenantes du projet, ont participé à l’évènement.

Cette journée a été l’occasion de faire un point à date sur les différentes thématiques du projet au travers de présentations de la part des équipes d’Eco-Emballages et de tables rondes portant sur :

  • Les enjeux de l’extension des consignes de tri et la nouvelle phase 2016
  • L’évolution du gisement et les travaux d’amélioration de la recyclabilité
  • Le  développement du recyclage des emballages en plastique
  • L'adaptation des dispositifs de collecte et la mobilisation des habitants
  • L’adaptation des centres de tri 

Les tables rondes ont fait l’objet de témoignages sur les différents thèmes abordés et ont donc permis aux participants d’avoir des illustrations concrètes des différents travaux engagés et d’échanger avec les intervenants et les équipes d’Eco-Emballages. En synthèse :

  • La seconde phase de l’expérimentation est en cours de mise en place et va permettre à 15 millions  d’habitants de  trier tous leurs emballages.
  • Les travaux de développement des filières de recyclage se poursuivent et des avancées significatives de connaissance sont attendues avec cette nouvelle phase, notamment en matière d’adaptation des centres de tri.
  • Les entreprises metteuses en marché obtiennent des résultats prometteurs, notamment sur l’utilisation de barquettes mono-PET et engagent des travaux sur des problématiques spécifiques telles que les barquettes sombres.

L’extension des consignes de tri est engagée. Beaucoup de connaissances ont été acquises depuis 2012 et nous allons continuer à en acquérir beaucoup d’autres tout au long de ce projet. Les prochaines réunions des acteurs seront donc l’occasion de poursuivre ces échanges pour inscrire le projet dans l’objectif de recycler plus au même coût qu’actuellement.