« Trilib’ », le prototype d’apport volontaire innovant qui met le tri au coeur de la ville

30 novembre 2015

A l’occasion de la COP21 et du « Paris de l’avenir », la Mairie de Paris, Eco-Emballages et Plastic Omnium inaugurent le 30 novembre, «Trilib’», le tout nouveau concept modulaire d’apport volontaire qui permet d’installer des espaces de tri et de propreté au coeur de la ville. «Trilib’» est une nouvelle approche de collecte sélective des emballages et des autres filières en apport volontaire qu’expérimente Eco-Emballages pour améliorer le  recyclage dans les villes et simplifier le geste de tri des habitants et que la Ville de Paris entend tester puis déployer pour concrétiser sa stratégie Zéro déchet.

Dans le cadre de la COP21, la Mairie de Paris, Eco-Emballages et Plastic Omnium présentent « Trilib’ », un prototype d’apport volontaire innovant qui offre un nouveau service de tri aux habitants. Alors qu’on trie deux fois moins en ville qu’à la campagne, cette solution intégrée dans l’espace public permet de sortir les bacs de tri des locaux poubelles des immeubles, souvent exigus et encombrés, pour installer des espaces de propreté accessibles à tous sous la forme d’îlots de recyclage dans la rue. La collecte sélective a plus de 20 ans et aujourd’hui elle doit évoluer pour offrir un meilleur service aux habitants, avec plus de propreté et de visibilité, à  proximité des commerces, des transports et des lieux de vie. Un prototype sera inauguré le 30 novembre prochain sur le parvis de l'Hôtel de Ville pendant le « Paris de l’avenir », la vitrine parisienne des solutions innovantes pour préserver le climat.

Une innovation pour simplifier le geste de tri des habitants

« Trilib’ » a été pensé comme un espace de tri modulaire, pratique et adapté à la vie urbaine permettant de trier au même endroit, selon le choix des collectivités, les emballages, les textiles et tout autre déchet de la vie quotidienne. Ce dispositif, mobile, s’implante facilement sur une place de stationnement. Il offre un vrai confort de tri : les couvercles s’ouvrent automatiquement pour permettre un dépôt des déchets facile, sans se salir
les mains. 2 espaces aux extrémités ont été prévus pour le stockage des cartons de grandes dimensions. Les ouvertures sont dimensionnées afin de permettre un accès facile pour les enfants et
les personnes à mobilité réduite. « Trilib’ » est alimenté par des panneaux solaires et entièrement constitué de structures en matériaux recyclés. Enfin un QR code sur la signalétique Trilib’ permet de renvoyer vers www.consignesdetri.fr pour renforcer l’information et garantir le bon geste de tri.

Une prochaine expérimentation dans 5 arrondissements parisiens

Courant 2016, « Trilib’ » sera expérimenté dans 5 arrondissements de Paris : 2e, 4e, 13e, 18e et 19e, avec 40 nouveaux espaces de tri modulaire pour simplifier le geste de tri des habitants et capter de nouveaux types de flux de déchets. L’apport volontaire multi-flux pourra également être expérimenté dans d’autres villes françaises en 2016.