Le Point Vert

Le Point Vert est le symbole du dispositif que nous avons mis en place. Il incarne un modèle fondé sur la coopération et la mutualisation dans lequel tous les acteurs ont un rôle à jouer pour limiter l’impact environnemental des emballages.

Aujourd'hui, grâce au geste quotidien de millions de Français, 67% des emballages ménagers sont recyclés en France. Pour atteindre demain l’objectif de 75% de recyclage, nous agissons en amont et en aval pour l’éco-conception, l’amélioration de la collecte sélective et l’augmentation du recyclage en mobilisant les entreprises, les collectivités locales, les associations, et les industriels du recyclage.

Les acteurs du Point Vert

 

La réussite du dispositif repose sur l’implication de tous. En tant que consommateur, votre rôle dans cette chaîne est primordial !

 

 

Les entreprises de la grande consommation

Elles qui financent le dispositif, agissent pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et sensibilisent leurs consommateurs. 

 

Les consommateurs 

La gestion de la fin de vie de l’emballage dépend de votre geste de tri. Si vous ne placez pas l'emballage dans la bonne poubelle, la chaîne de tri sera fortement perturbée.

Ainsi, un emballage recyclable qui part avec les ordures ménagères ne sera pas recyclé. Inversement, un emballage ménager non recyclable jeté dans le bac de tri entraînera un surcoût pour votre collectivité, car il devra être retiré au centre de tri.

 

Les collectivités

L’emballage que vous avez trié est collecté par les collectivités locales (communes, communautés d’agglomération, communautés de communes ou syndicats départementaux). Ces dernières ont également la charge d'organiser le tri. Eco-Emballages les aide depuis 1993 à optimiser leurs performances et à sensibiliser les habitants.

 

Les centres de tri

Vos emballages sont ensuite acheminés vers des centres de tri. Une deuxième étape, à la fois manuelle, semi-automatisée et automatisée, consiste à séparer les emballages selon les matériaux (plastique, carton, acier, etc.). Les matériaux ainsi retriés sont compactés et acheminés vers les filières de recyclage.

 

Les filières de recyclage

Les emballages désormais redevenus des matières premières sont revendus à des entreprises, qui les transforment pour leur donner une nouvelle vie. Par exemple, une aciérie récupère l'acier et en fait des bobines. De même, une papeterie produit de nouveaux emballages en carton à partir de carton récupéré.

 

Les recycleurs

Ils utilisent les produits issus des filières de recyclage dans leurs processus de production. Par exemple, le papier recyclé est utilisé pour faire des enveloppes, des emballages. L'acier recyclé quant à lui peut servir à fabriquer des boules de pétanque, des chariots, etc. Les produits sont prêts à être vendus dans le réseau de distribution.

 

Les pouvoirs publics

L’état fixe les objectifs, régule et contrôle à travers l’agrément qu’il délivre à Eco-Emballages.

 

 

Les associations 

Elles s’engagent sur de actions de proximité. En 2011, grâce à l’action des associatinos ce sont :

  • 28 actions et 81 000 personnes sensibilisées sur les enjeux du tri en habitat urbain dense
  • 275 projets et 170 000 personnes sensibilisées à l’éducation à l’environnement
  • 1 100 communes partenaires pour développer le tri en zone touristique