Questions / Réponses

Que signifie le Point Vert ?

Contrairement à une idée reçue, le Point Vert ne veut pas dire que l'emballage est recyclable. Il signifie que l'entreprise qui met en vente ce produit participe financièrement à la collecte, au tri et au recyclage des emballages. Le Point Vert a été créé en France il y a plus de 20 ans dans le cadre de la Responsabilité Elargie du Producteur.
En savoir plus

Peut-on jeter un plat ou de la vaisselle en verre dans le bac à verre ?

Non, vous ne pouvez pas. Le verre culinaire et la vaisselle en verre ont une composition chimique différente du verre d’emballage ce qui rend impossible leur intégration au calcin utilisé dans les fours verriers. Seuls les emballages en verre (bouteilles, pots et bocaux) doivent être déposés dans les conteneurs ou les bacs de collecte sélective prévus à cet effet.
En savoir plus

Pourquoi ne doit-on pas mettre les emballages triés les uns dans les autres ?

La bouteille de lait dans le paquet de céréales par exemple ? Cela gêne considérablement le travail en centre de tri où les emballages doivent être séparés par matériaux pour être recyclés. En synthèse, les emballages doivent être déposés EN VRAC.
En savoir plus

Pourquoi ne doit-on pas mettre les emballages triés dans des sacs en plastique ?

Sauf cas particulier, il ne faut pas mettre vos déchets recyclables dans un sac poubelle ou dans un sachet en plastique. Cela gêne considérablement le travail en centre de tri où les emballages doivent être séparés par matériaux pour être recyclés. Les emballages qui se trouvent à l'intérieur de sac ne peuvent pas être séparés et risquent de ne pas être recyclés.
En savoir plus
 

Que se passe t-il si l'on jette un déchet non recyclable dans le bac de tri ?

Les emballages non recyclables viennent perturber le travail en centre de tri. Ils doivent être séparés des emballages recyclables et réacheminés vers les autres filières de traitement des déchets, ce qui nécessite un double transport. En France, les erreurs de tri représentent un coût très important pour les collectivités locales et donc pour les consommateurs.
En savoir plus

Doit-on laver les emballages avant de les jeter dans le bac de tri ?

Non, c'est inutile. Le tri ne doit pas engendrer le gaspillage de ressources naturelles comme l'eau.Il faut simplement bien les débarrasser de leur contenu pour qu'ils soient recyclés.
En savoir plus

Pourquoi tous les plastiques ne peuvent-ils pas être recyclés ?

Pour des raisons économiques et environnementales, aujourd’hui seuls les bouteilles et flacons en plastique sont dans les consignes de tri. Ils sont majoritairement composés de deux types de plastique (le PET et le PEHD) qui ont des filières de recyclage et pour lesquels il existe des débouchés.

Les autres emballages en plastique sont trop légers et ne contiennent pas suffisamment de matière première pour rendre leur recyclage viable sur le plan environnemental et économique. Aujourd’hui, la meilleure façon de valoriser ces emballages est de les jeter dans la poubelle traditionnelle pour en récupérer l’énergie calorifique au moment de l’incinération.

Cependant, pour optimiser le recyclage, Eco-Emballages a lancé une vaste expérimentation d'extension des consignes de tri qui vise à définir comment recycler tous les emballages en plastique tels que les pots de yaourts et les barquettes.
En savoir plus
 

Quels sont les objectifs de la réglementation française et européenne ?

La réglementation portant sur les déchets vise à réduire la production et la nocivité des déchets, depuis la fabrication jusqu’à la fin de vie. Pour cela, elle fixe des priorités pour y parvenir. La première priorité est de réduire les déchets. La seconde est la réutilisation (réparation, ressourcerie,...). La troisième est le recyclage. Dans le cas des emballages, les possibilités de réutilisation sont bien souvent limités La réduction et le recyclage sont donc des axes prioritaires.
En savoir plus

Comment fonctionne une structure intercommunale pour la gestion des déchets ?

Une structure intercommunale associe plusieurs communes qui ont décidé de se regrouper pour gérer ensemble les déchets et la collecte selective. Chaque commune nomme des délégués qui participent aux décisions de la structure intercommunale. Leur but : trouver des solutions pour améliorer et optimiser le service de collecte tout en maitrisant sont coût.
En savoir plus

Que peuvent faire les collectivités pour améliorer la gestion des déchets ?

L’optimisation de la collecte et du tri passe par la connaissance de son territoire et des habitudes de vie des habitants et par la recherche d’efficacité notamment par des regroupements et des économies d’échelle.

L’optimisation doit ainsi prendre en compte les aspects économiques (maîtrise des coûts), sociaux (amélioration des conditions de travail et de sécurité des personnels de collecte et dans les centres de tri), environnementaux (réduction des gaz à effet de serre, augmentation du taux de recyclage des emballages…) et techniques (optimisation de l’utilisation des matériels de collecte et en centres de tri).
En savoir plus

Quel rôle jouent les associations de consommateurs et de protection de l’environnement dans le recyclage des emballages ?

Les associations sont des acteurs clés dans le recyclage des emballages. Elles participent à la concertation et partagent les enjeux du Point Vert.

Elles informent, sensibilisent et accompagnent les consommateurs sur les enjeux de l’environnement et du recyclage pour les faire adhérer et les aider à faire le bon geste de tri au quotidien.

Les associations ont également un rôle très important pour déployer des programmes spécifiques de sensibilisation vers les enfants, les vacanciers, les habitants de zones urbaines denses…
En savoir plus