Recyclons plus d'emballages en plastique !

Barquettes de fruits, sachets de bonbons, pots de yaourts, éco-recharges… Les emballages en plastique protègent de nombreux produits. Pourtant aujourd’hui, moins d’un sur quatre est recyclé. Afin de recycler plus d’emballages en plastique, Eco-Emballages a lancé en 2012 un test unique en France !

C’est quoi exactement le plastique ?

Le plastique est fabriqué à partir du pétrole. Sous l’effet de la chaleur (distillation), le pétrole se divise en gaz, fiouls, essences, et autres résidus comme le bitume. On utilise l’une de ces essences (la naphta) pour fabriquer la résine de plastique. À cette résine, on ajoute des ingrédients pour la rendre plus souple ou plus dure, pour la colorer ou la protéger des microbes. Grâce à différentes techniques de transformation, on peut fabriquer un plastique plus ou moins épais et résistant, souple ou rigide, opaque ou transparent. Aujourd’hui, on utilise le plastique dans de nombreux domaines comme celui des voitures, du bâtiment, du jardin, de la cuisine…

Et comment le plastique est-il utilisé dans les emballages ?

Le plastique a plusieurs qualités utiles pour les emballages : résistance, épaisseur, souplesse, imperméabilité… Il n’existe pas un emballage en plastique mais des emballages en plastique. Par exemple, les bouteilles en plastique comme les bouteilles d’eau minérale transparentes, sont fabriquées en PET alors que les bouteilles de lait ou de shampoing opaques sont fabriquées en PEHD ou en PP. Enfin, les pots de yaourts, barquettes et gobelets sont en PS, PP, PET ou composés d’un mélange de plusieurs plastiques.

Et que recycle-t-on exactement ?

Jusqu’à ce jour, on ne recyclait que les flacons et les bouteilles en plastique. En revanche, certains emballages plus compliqués à recycler, comme les sacs en plastique, paquets de bonbons, pots de yaourts, barquettes de fruits ou de biscuits, éco-recharges…, étaient jusqu’à présent incinérés ou enfouis. Mais, comme ces nouveaux emballages sont de plus en plus nombreux, il nous faut trouver des méthodes pour les recycler et récupérer encore plus de matière première. C’est pour cela qu’Eco-Emballages a lancé en 2012 une expérience pour développer le tri et le recyclage des emballages en plastique, dans 51 collectivités locales.

En quoi consiste cette expérience ?

Eco-Emballages a décidé d’agir pour diminuer les effets des emballages en plastique sur notre environnement, et recycler le plastique de nos emballages permet d’obtenir de la matière première sans puiser dans les réserves de la Terre. Pour cela, Eco-Emballages a mobilisé chacun des acteurs du dispositif : les villes, les entreprises, les usines de recyclage et les habitants.

Qui fait quoi ?

Les entreprises qui utilisent des emballages en plastique, les modifient pour qu’ils soient plus faciles à recycler, plus légers, moins volumineux. Les 3,4 millions d’habitants qui font partie de l’expérience trient, eux, tous leurs emballages en plastique. Les communes participantes s’organisent pour collecter de plus grandes quantités d’emballages, et les centres de tri se modernisent pour les séparer des autres matériaux puis les regrouper par famille (PET, PEHD, PP…), avant de les envoyer dans les usines de recyclage.

Et demain ?

L’expérience a duré 2 ans, de 2012 à 2014. Eco-Emballages a étudié les résultats de l’expérience et a conclu que le tri de tous les emballages en plastique était possible et qu’il avait un intérêt pour l’environnement et pour l’économie locale. C’est pourquoi, à partir de 2016, encore plus d’habitants pourront trier tous leurs emballages en plastique !

Tu veux savoir si ta commune fait partie du test ? Consulte la liste des 51 collectivités concernées.