LE PLAN D’AMÉLIORATION DE LA COLLECTE, UN VRAI SUCCÈS DANS LE SUD-OUEST !

LE PLAN D’AMÉLIORATION DE LA COLLECTE, UN VRAI SUCCÈS DANS LE SUD-OUEST !
23 février 2016
Respectivement en 10e et en 18ème position, les Régions Aquitaine et Midi Pyrénées affichent des performances de collecte sélective moyennes mais avec de grandes disparités. Le Plan de relance d’Eco-Emballages va permettre d’augmenter les tonnages d’emballages recyclés.

Ainsi, alors que la moyenne régionale pour les emballages ménagers est de 48,9 kg/hab/an, les meilleurs élèves, parmi lesquels les secteurs ruraux, affichent des résultats supérieurs à 60 kg/hab/an, soit 20 kg/hab/an de plus que  les territoires  présentant le plus de contraintes.

C’est à ces derniers que s’adressait tout particulièrement le Plan de relance dont l’objectif et de lever les freins spécifiquement identifiés pour permettre à ces collectivités d’augmenter leurs tonnages recyclés tout en maîtrisant les couts.

7 collectivités se sont portées candidates et ont été lauréates dans le Sud-Ouest : c’est ainsi 13 projets qui seront soutenus à hauteur de 2.1 millions d’euros  qui permettront de couvrir des coûts d’investissement (56% des budgets alloués), des actions de sensibilisation (23% des budgets alloués), des études opérationnelles (7% des budgets alloués) et des moyens humains dans les collectivités (14% des budgets alloués).

Plan d'amélioration de la collecte

En cohérence avec les pistes d’amélioration de la Région, une grande majorité des projets portent sur l’amélioration de la collecte du verre avec le financement de nouvelles colonnes et la communication de proximité associée, mais également le financement de moyens humains ou d’études de terrain pour répondre à la problématique sensible de l’implantation et de l’acceptation de nouvelles bornes.

Le cas de la Communauté d’Agglomération de Pau qui présente la spécificité d’être à la fois lauréate pour le plan de relance et pour l’extension des consignes de tri sur les emballages en plastique vous a été détaillé lors de notre précédent numéro.

Deux autres projets se distinguent également des projets plus classiques :

A Toulouse Métropole un projet vise l’arrêt de la collecte du verre en porte à porte sur 10 communes périphériques de Toulouse représentant près de 41 000 habitants, en vue d’harmoniser la collecte en apport volontaire à l’échelle de tout le territoire. Ce projet, ainsi que les 2 autres retenus vont permettre l’implantation de 500 bornes à verre supplémentaires avec un objectif d’augmentation des tonnages de l’ordre de 30%.

A Bordeaux Métropole, parmi les 4 projets retenus, l’un d’entre eux concerne plus particulièrement l’amélioration de la collecte des emballages légers en centre-ville. En effet, compte tenu des difficultés de collecte au porte à porte dans certaines zones du périmètre ancien de Bordeaux, la collectivité a acté un retour à la collecte en apport volontaire par le biais de points de regroupement ou de locaux de collecte dédiés. Une concertation est également envisagée afin d’associer les riverains ainsi que l’ensemble des parties prenantes à cette démarche.

 

Toulouse LaGrave