PLAN DE RELANCE : DÉPLOIEMENT DES PROJETS

PLAN DE RELANCE : DÉPLOIEMENT DES PROJETS
23 février 2016
Engagé fin 2014, le Plan de relance du tri et du recyclage entre dans sa phase de mise en œuvre au sein des collectivités sélectionnées. Le développement des performances des collectivités locales par l’amélioration de la collecte et par le recyclage de tous les emballages plastiques est lancé.

Trier tous les emballages en plastique, bientôt une réalité pour 15 millions de Français

En septembre 2015, à l’issue d’un processus approfondi d’analyse, et après une concertation au sein du comité national de suivi, regroupant des représentants de collectivités locales, de conditionneurs et metteurs sur le marché, d’opérateurs de tri, d’associations de consommateurs et de protection de l’environnement, des pouvoirs publics…, la sélection a été finalisée et la liste des lauréats a été communiquée sur le site internet d’Eco-Emballages. 

Depuis l’annonce des lauréats, la phase de contractualisation est engagée et les derniers contrats seront finalisés prochainement. D’ici fin 2016, 198 collectivités vont trier tous les emballages ménagers plastiques dans 53 centres de tri de France Métropolitaine. Eco-Emballages accompagne financièrement ce déploiement à hauteur de 45 millions d’euros.

La mise en place des consignes élargies sur les territoires sélectionnés nécessite une adaptation préalable des centres de tri afin qu’ils puissent bien gérer le tri des nouveaux emballages en plastiques. Il est important que ces adaptations soient finalisées avant la communication des nouvelles consignes de tri aux habitants. Le déploiement sera donc progressif sur la première partie de l’année 2016, tous les territoires sélectionnés devant être opérationnels pour le dernier trimestre. Plusieurs sites ont déjà engagé les travaux nécessaires et dès le premier trimestre 2016, certaines collectivités auront  modifié leurs consignes de tri. 

Des projets en entreprises pour mieux recycler les emballages en plastique 

Du côté des entreprises, les travaux portant sur l’amélioration de la recyclabilité des emballages ménagers en plastiques se poursuivent avec 7 projets qui devraient permettre de progresser sur les sujets suivants :

  • Le tri des barquettes sombres : 3 projets portés respectivement par Ligépack, Faerch Plast et Fleury Michon/Europlastique,
  • Le développement de barquettes en mono-PET en remplacement des multi-couches difficiles à trier : 2 projets, l’un porté par la Fict (Fédération Française des Industriels Charcutiers, Traiteurs, Transformateurs de viandes), et un autre projet confidentiel,
  • Le développement d’emballages mono-matériaux en substitution de multi-matériaux : 2 projets porteront sur ce volet.

Développer le recyclage des emballages en plastique

Enfin, côté recyclage et valorisation, un nouvel appel à projets pour le développement du recyclage et de la valorisation a déjà permis de retenir 2 projets portant sur les thématiques suivantes : 

  • Approfondissement de l’impact des barquettes en PET sur le recyclage des flux PET clair et PET foncé, 
  • Identification de débouchés pour les emballages en PET opaque,
  • Amélioration de l’identification et du recyclage des plastiques sombres,
  • Amélioration de la séparation et du recyclage des résines constituant le flux « PE-PP-PS » 

À noter que les projets sélectionnés nous conduiront à travailler en étroite collaboration avec la quasi-totalité des recycleurs français d’emballages ménagers en plastique.

Améliorer la collecte des emballages pour 20 millions de Français

Depuis son lancement fin 2014, le Plan d’Amélioration de la Collecte rencontre une adhésion forte des collectivités. 145 collectivités et 10 acteurs locaux (en Départements et Collectivités d’Outre-Mer) ont ainsi déposé un dossier de candidature le 31 mai 2015 ; soit un total de 535 fiches projets et 125 millions d’euros de demandes de financement. 

Parmi eux, 240 projets, concernant 111 collectivités et 2 acteurs locaux dans les Départements et Collectivités d’Outre-Mer, ont été sélectionnés en septembre 2015 pour un montant total de financement de 39.9 millions d’euros.

Carte des projets d'amélioration de la collecte

Voir la liste des collectivités sélectionnées

Il suscite aussi l’intérêt des parties prenantes et des acteurs du recyclage (metteurs sur le marché, industriels, élus et techniciens des collectivités locales, bailleurs, associations, recycleurs, acteurs institutionnels, etc…) qui participent aux instances de suivi ; les comités trimestriels territoriaux et national d’Harmonisation.

Les projets contractualisés sont dans la cible du Plan d’Amélioration :

  • de nombreux projets sont financés sur les territoires à faibles performances ; l’Ile de France, le Sud Est et les Départements et Collectivités d’Outre-Mer,
  • 20% des projets vont être déployés dans des zones non desservies (habitat collectif et centre-ville),
  • 23 millions d’euros seront investis dans les dispositifs de collecte, soit 58% du financement total,
  • 11 millions d’euros financeront des campagnes de communication régulière aux habitants et de sensibilisation par des ambassadeurs de tri, par la présence des consignes de tri adaptées au dispositif mis en place, 
  • Enfin la moitié des projets visent à une amélioration de la performance et des coûts  en améliorant et en densifiant les dispositifs d’apport volontaire.

Les équipes régionales d’Eco-Emballages travaillent étroitement avec les collectivités sélectionnées afin de garantir des conditions optimales de déploiement des projets avec un objectif de réalisation opérationnelle des plans d’action avant le 31 décembre 2016.

Quelques exemples de ce qui va changer sur le terrain grâce au Plan d’Amélioration de la Collecte :

  • des campagnes de communication de grande ampleur dans certaines villes qui n’en ont pas mis en œuvre depuis longtemps,
  • le déploiement de la collecte latérale en apport volontaire en centre-ville, 
  • la relance du geste de tri en habitat urbain dense et en habitat collectif,
  • des collaborations étroites entre collectivités locales et bailleurs,

A fin 2018, l’objectif du Plan d’Amélioration de la Collecte est de recycler 130 000 tonnes de plus par an, soit une augmentation du recyclage de 2,5%, avec des changements qui profiteront à 20 millions de Français.