SIMPLIFICATION DU TRI À LORIENT AGGLOMÉRATION : TOUS LES EMBALLAGES EN PLASTIQUE DANS LA POUBELLE JAUNE !

SIMPLIFICATION DU TRI À LORIENT AGGLOMÉRATION : TOUS LES EMBALLAGES EN PLASTIQUE DANS LA POUBELLE JAUNE !
29 mars 2016
Depuis le 14 mars, le recyclage des emballages se simplifie sur l’ensemble du territoire de Lorient Agglomération. Les habitants peuvent déposer l’ensemble de leurs emballages, sans exception, dans la poubelle jaune. Un dispositif qui a nécessité la création de nouvelles filières de recyclage et un investissement de près de 3 800 000 euros pour moderniser le centre de tri situé à Caudan.

A gauche, les emballages déjà collectés. A droite, les emballages plastiques triés dans la poubelle jaune à partir du 14 mars.

Après une première expérience positive* menée sous l’impulsion d’Eco-Emballages depuis 2012 sur les communes de Caudan, Inzinzac-Lochrist et Lorient, Lorient Agglomération a décidé de généraliser une nouvelle consigne de tri concernant les emballages en plastique à l’ensemble des 25 communes de son territoire. Depuis le lundi 14 mars, les habitants peuvent déposer dans la poubelle jaune, en plus des emballages ménagers en métal, en carton et les briques alimentaires, tous les emballages en plastique sans exception : bouteilles, flacons, bidons, barquettes, pots, boîtes, sacs, sachets, films... Comme auparavant, il ne sera pas nécessaire de laver les contenants, il suffira simplement de bien les vider.

Objets fabriqués à partir des emballages plastiquesLes emballages en plastique ainsi triés trouveront une seconde vie et échapperont à l’enfouissement. Pour être efficace, ce dispositif a nécessité la création de nouvelles filières de recyclage notamment pour les films, les pots et les barquettes. Les bouteilles et les barquettes en plastique clair redeviendront des bouteilles ou des vêtements ; les bouteilles et les barquettes en plastique foncé seront transformées en fibre pour le garnissage de couette. D’autres deviendront des tubes, des pièces automobiles, des cintres… Au final, il restera 20% des emballages en plastique pour lequel le recyclage restera encore impossible. Soit parce que les matériaux ne le permettent pas, soit parce que les volumes sont insuffisants. Ils seront alors valorisés différemment et transformés en combustible pour chaudière industrielle ou en cimenterie, par exemple.

De son côté, Lorient Agglomération a dû investir dans la modernisation de son centre de tri situé sur le site Adaoz à Caudan. Il a été automatisé pour augmenter sa capacité de traitement. Installation de nouvelles machines de tri optique, création de nouveaux espaces de stockage, agrandissement des cabines de tri, réorganisation du travail des opérateurs : tout est opérationnel pour assurer le tri de tous les emballages. Le coût global des travaux s’élève à près de 3 800 000 euros financés à 42% par Lorient Agglomération avec la participation du Conseil départemental 56, de l’Ademe et d’Eco-Emballages.

 

Chiffres clés 2015

Déchets collectés sur le territoire de Lorient Agglomération :

  • 8 100 tonnes de biodéchets, soit 39,5kg/habitant
  • 8 500 tonnes d’emballages
  • 4 500 tonnes de papiers, soit 22kg/habitants
  • 9 000 tonnes de verre
  • 38 200 tonnes de déchets non recyclables (poubelle bleue), soit 187kg/habitant contre 288kg de moyenne nationale

3 700 tonnes de compost sont produites et utilisées par les agriculteurs locaux.

La collecte de déchets recyclables progresse de 500 tonnes par an.

 

*Sur la période test, les emballages collectés ont augmenté de 17,5% (soit + 1 300 tonnes et + 6kg/an/habitant). Cette progression atteint même 23,8% pour les emballages en plastique. La poubelle bleue est allégée de 11% (soit – 4 000 tonnes et -20kg/an/habitant) et les biodéchets profitent de ces nouveaux comportements de tri et progressent de 35% (soit + 2 800 tonnes et + 14kg/an/habitant). L’expérimentation a concerné 4 millions de français dont 71 000 habitants de Lorient Agglomération.