Ambassadeur du tri

Marie et Pascal sont ambassadeurs du tri*. Leur métier est de rencontrer les habitants, adultes ou enfants, pour leur expliquer le tri des déchets, la collecte des emballages, les bienfaits du recyclage….

Marie et Pascal, comment êtes-vous devenus ambassadeurs du tri ?

Marie : C’est par passion pour les enfants et pour l’environnement que je suis devenue ambassadeur du tri. Pascal, lui, a toujours vécu au contact de la nature, il a même été accompagnateur de montagne. C’est cet amour de la nature qui l’a poussé à faire ce métier. Nous sommes ambassadeurs depuis 3 ans.

 

Racontez-moi, comment ça se passe chaque jour ?

Pascal : Nous sommes 6 ambassadeurs et nous intervenons sur un territoire de 89 communes d’Alsace, où vivent 120 000 habitants. Pour ma part, je rencontre les habitants de maisons ou d’immeubles. Je regarde avec eux le contenu de leurs poubelles. Si quelque chose ne va pas, un emballage mis dans le mauvais conteneur par exemple, je leur explique les conséquences sur la collecte. Je leur laisse des documents où tout est expliqué. Parfois ils nous téléphonent pour nous poser d’autres questions. Avec les familles, nous parlons du compost* que je leur recommande, de la manière de faire ses courses, de l’environnement…
Marie : Moi, je rencontre surtout les enfants dans les écoles. Quand les directeurs et les instituteurs sont prêts, nous venons parler du tri avec leurs élèves. Nous proposons des ateliers de jeux, des affiches, organisons des débats… afin de les amener à comprendre ce qu’est le tri des emballages et leur recyclage. Nous les aidons à réfléchir à ce qu’ils pourraient faire dans leur école pour l’environnement.

 

Et ça marche ?

Bien sûr ! Les enfants réagissent très bien. Ils cherchent comment économiser le papier, la lumière, le chauffage et comment apprendre cela aux autres élèves. Ils dressent des règlements dans l’école, récupèrent et transforment les emballages, montent des spectacles, des expositions… Tout change alors. Par exemple, le mot « ordure » devient pour eux de « l’or dur », c’est-à-dire une richesse durable qu’il faut transformer.

 

* Un ambassadeur est chargé de représenter son pays à l’étranger. L’ambassadeur du tri, lui aussi est chargé d'une mission : faire comprendre le tri. C'est pourquoi on utilise le même mot.
** Compost : engrais fabriqué naturellement à partir de déchets végétaux.