Strasbourg innove en alliant la culture et le tri #culturetri

Strasbourg innove en alliant la culture et le tri #culturetri
28 juin 2016
L’Eurométropole a été retenue dans le cadre du Plan de Relance du Tri et du recyclage d’Eco-Emballages sur 3 projets afin d’augmenter les performances de tri. Sur le Verre ce sont 1000t de plus par an qui sont visées via une densification des conteneurs d’AV mais également via une intégration urbaine par des créations artistiques. Madame BEY, Vice-Présidente nous explique le projet.

 

Madame Bey, dans notre dernière Newsletter nous annoncions le lancement de l’Appel à projet pour création urbaine sur conteneurs à verre. Pouvez-vous nous en donner les résultats ?

 

Nous sommes très satisfaits du nombre de dossiers réceptionnés puisque ce sont 23 artistes qui ont manifesté leur intérêt pour notre projet en nous faisant une proposition artistique. Les techniques et approches artistiques ont été diverses et variées puisque nous avons dû choisir entre : de la peinture en bombe, de la série graphie de photos ou d’illustrations, des créations en bois, des projets participatifs.

5 créateurs ont été retenus. Ils auront chacun en charge l’habillage de 10 conteneurs installés dans les quartiers d’ici la fin de l’année. Voir la présentation des créations ci-dessous

 

Pourquoi avoir intégré une dimension artistique à votre projet?

Les bornes à verre ne sont pas toujours séduisantes et engageantes pour motiver les habitants à faire le tri des emballages verre. 

Depuis de nombreuses années, nous faisons face à des problèmes de propreté des points d’apports volontaires à verre faute d’appropriation par les usagers. Les demandes d’enlèvements par les élus de quartiers  des bornes aériennes à verre se sont donc multipliées. 

Face à des demandes croissantes de conteneurs enterrés, onéreux, nous avons décidé de proposer aux communes une solution à la fois innovante, économique, et permettant l’appropriation par la population de conteneurs aériens afin de redynamiser la collecte du verre à coûts maitrisés.

Nous avons souhaité marier la Culture avec le Tri.

 

Strasbourg tri

Paul MEYER : Adjoint au Maire de Strasbourg en charge du quartier Gare.

Francoise BEY : Vice-Présidente de l’Eurométropole de Strasbourg en charge la propreté, la collecte, la gestion et la valorisation des déchets ménagers et assimilés. 

Christophe NEUMANN : Directeur Régional Eco-Emballages  Région Est 

Caroline BARRIERE : Vice-Présidente de l’Eurométropole en charge des questions budgétaires et financières.

Robert HERRMANN : Président de l’Eurométropole de Strasbourg. 

Mme Jeanne BARSEGHIAN : Conseillère Euro métropolitaine déléguée en charge du soutien à  l’Economie sociale et solidaire

 

Cette dimension artistique va nous permettre de densifier et de maintenir en ville, à proximité des logements, des nouveaux conteneurs qui seront mieux  acceptés et mieux respectées par les habitants. L’appropriation de l’espace public est un des enjeux de ce projet. Tout ceci va donc avoir un impact direct sur le geste de tri de l’habitant qui sera plus enclin à trier ses emballages en verre. Nous allons accompagner les habitants par des opérations de sensibilisation de proximité qui seront multipliées pour donner encore plus de sens au geste de tri. 

Certaines bornes seront, grâce à ce mariage de la culture et du tri, implantées dans des lieux emblématiques de Strasbourg (place Fresnay, quartier Petite France, place Broglie à proximité de l’Opéra … ). Aussi, les créations urbaines réalisées pour ces emplacements seront  en lien direct avec l’histoire du quartier.

En conclusion,  la dimension artistique de ce projet permet de faire le lien entre le lieu, l’histoire, la situation du  point d’apport volontaire et le travail de l’artiste dans des zones sous dotées  en bornes afin de générer des tonnes de verre supplémentaires.

 

Au final quels artistes avez-vous retenus ?

Nous avons retenu un panel d’artistes qui viennent d’univers artistiques totalement différents. Notre objectif était  d’apporter de la diversité et de l’originalité en multipliant les styles.  Nous avons retenu des artistes locaux et étrangers. Le projet prend donc une dimension européenne en phase avec l’identité de la Métropole Strasbourgeoise. Nous nous en réjouissons !! 

 

Quand est-ce que ces œuvres seront visibles/ installées dans les quartiers ?

Une opération alliant la culture et le tri d’une telle envergure mérite un évènement. Aussi nous avons organisé une exposition éphémère du 15 au 20 juin des œuvres sur la place de l’Etoile, place centrale de Strasbourg. À cette occasion, 15 bornes d’apport volontaire habillées par les artistes lauréats ont été dévoilées aux nombreux habitants présents. Trois d’entre elles ont été réalisées « en live » sous les yeux des habitants. D’autres conteneurs ont été implantés en ville et également été habillés par les artistes durant cette semaine inaugurale. Nous avons pour cet évènement monopolisé les ambassadeurs du tri pour sensibiliser les habitants au geste de tri. 

Tous les conteneurs habillés de cette première vague, au total 35, seront installés sur leurs emplacements définitifs à partir de fin juin.  Une deuxième vague d’installation de 15 conteneurs sera réalisée en octobre.

 

Conteneur StrasbourgJulien Kuntz, dessinateur de satire et d’humour Strasbourgeois. Il s’inspire du quotidien, de l’actualité, des hommes et des femmes. Sa démarche est une forme de réflexion sur la société d’aujourd’hui et de demain, sur les comportements, les travers, les contradictions et les absurdités. 

Son projet sera basé sur une illustration humoristique : une action autour du verre mise en scène par des cigognes.

 

  

Dzia artiste belge. Ces créations s’étendent de la peinture au street art, en passant par la texture et la taxidermie. L’orientation de cette création se base sur un style graphique dans lequel évoluent des animaux. Sa proposition permet de créer un concept apportant à ces animaux un lieu de vie unique où ils peuvent désormais intégrer et respirer dans l’espace urbain.

 

 

 

Corte artiste Espagnol. Passionné d’art urbain, c’est lui qui est à l’initiative du tout premier Festival de Street Art espagnol à Huarte en 2003. Corte propose de mêler art graphique et histoire en représentant des personnages alsaciens célèbres à la bombe. De Gutenberg à Sainte Odile, Corte revisite les containers strasbourgeois à sa manière, originale et décalée, transformant la borne en un véritable objet culturel et interpellant qui trouvera toute sa place dans l’espace urbain.

 

Conteneur StrasbourgArsek & Erase sont deux artistes bulgares, travaillant souvent en duo et  à l’imagination débordante. 

Ils ont choisi d’inviter la nature dans la ville, rappelant à travers chaque conteneur le travail bouillonnant de la vie, fait de création et de renaissance. Ils nous livrent des conteneurs de verdure et de petites bêtes, de jungle et de champignons sauvages, sympathiques, humoristiques et attirants pour les petits et les grands.

 

 

Conteneur StrasbourgStrasbourg est une ville de culture .En collaboration avec la Directrice du Musée Tomi UNGERER, nous avons pris la décision d’ajouter des conteneurs qui n’étaient pas prévus initialement dans le plan de relance  et qui porteront des visuels de Tomi UNGERER !

Tomi UNGERER est un artiste Alsacien né à Strasbourg. Peintre, illustrateur et auteur, il est considéré comme l’un des plus brillants dessinateurs de sa génération. Depuis 1957, il mène une carrière internationale dans de nombreux domaines de l’art graphique.  

 

Conteneur StrasbourgDEFI-Écologique (association Strasbourgeoise) propose des services allant de la signalétique d’interprétation à la médiation de l’environnement en passant par des études d’impact ou la rédaction de contenus. Dans son projet Défi-Ecologique propose aux habitants du quartier concerné de personnaliser le conteneur le plus proche de leur domicile.  Des visuels des habitants notamment des photos pourront être déposés sur une plateforme informatique. Ces visuels seront ensuite appliqués sur le conteneur.